Une imprimante Latex pour Publi-FDM

28 septembre 2017

Publi-FDM, spécialiste de la publicité grand format, est l’entreprise de Franky De Meyer. Tout comme l’est aussi ReclameOnline. La première propose une approche sur mesure assortie d’une large palette de services. La seconde est une plate-forme Web, qui met le client lui-même aux manettes pour le téléchargement des fichiers et le passage des commandes. En juin dernier, Nautasign a installé chez Publi-FDM une imprimante HP Latex 1500 de 320 cm de large. Celle-ci permet d’imprimer sur bâches microperforées sans dorsal.

  • Franky De Meyer et Peter Van de Vivere (Nautasign).

PImplantée à Hautem-Saint-Liévin (Sint-Lievens-Houtem), Publi-FDM est une entreprise en pleine croissance. Franky De Meyer (34 ans) l’a lancée officiellement en septembre 2013. Elle occupe aujourd’hui 16 personnes. Des jeunes, dont la moyenne d’âge est inférieure au quart de siècle.

La plate-forme Web

Le marketing en ligne, Franky De Meyer connaît. Il fut account manager chez Truvo (la maison mère des Pages d’Or), en qualité de quoi il aidait les entreprises à promouvoir leurs produits et services avec Google Adwords. Cette expérience de la régie publicitaire de Google lui est venue bien à point pour le développement de la plate-forme Web ReclameOnline, où les revendeurs, les PME dotées d’un département graphique propre, les imprimeurs et les particuliers peuvent venir passer commande. Franky De Meyer avait déjà lancé une boîte de webdesign en tant qu’indépendant complémentaire en 2008. Ces activités ont été transférées sous la coupole de FDM-Webdesign.

Le service avec Publi-FDM

Agence publicitaire à sa création, Publi-FDM a rapidement évolué pour se profiler comme un spécialiste des applications Print & Sign. Franky de Meyer : « Le Print & sign fait partie des besoins de communication des entreprises. Nous y avons vu une opportunité commerciale. À l’origine, nous sous-traitions les commandes d’imprimés, mais en fin de compte, la qualité ne nous convenait pas. Tantôt, l’imprimé lui-même n’était pas bon, tantôt les supports employés ne répondaient pas à nos exigences. Publi-FDM a des clients et des revendeurs qui veulent de la qualité, et nous en faisons nous-mêmes une priorité. Ici, nous imprimons uniquement sur du film coulé notamment de marques 3M - Publi FDM est certifié 3M - et Oracal, sur des composites aluminium Dibond, des plaques PVC Forex, etc. En 2013, Publi-FDM a mis en service une imprimante à plat à encres UV swissQprint, remplacée en 2016 par une swissQprint Nyala 2 hybride de 3,2 mètres de large avec double rangée de têtes et deux fois le blanc. Nous avons déménagé la société vers ce bâtiment en mars 2015. Depuis, nous imprimons aussi sur textile (tee-shirts, vêtements de travail, etc.). La demande était là et cette extension de l’offre s’imposait en toute logique. Tout potentiel de chiffre d’affaires a son importance ; il faut veiller à ne pas se le laisser chiper par un autre. Nous faisons et fabriquons tout nousmêmes : conception, webdesign & webhosting, impression, habillage de véhicules, installation, confection et finition des drapeaux et des toiles textiles, panneaux de chantier et d’immobilier, production des encadrements, enseignes lumineuses et de façade en ce compris l’entretien courant, colonnes totems, transport en propre et livraisons rapides, etc.

Impression Latex pour bâches de chantier

Publi-FDM a l’expérience de l’impression aux encres latex avec sa HP Latex 570 de 163 cm de large. « Lors de la récente Fespa à Hambourg, nous avons décidé d’investir dans un second exemplaire ; cette fois, une HP Latex 1500 de 320 cm, pour imprimer notre grand volume de bâches de chantiers et de banderoles. Cette machine peut imprimer du mesh sans liner. Le problème des encres UV sur les grandes bâches de chantier, c’est le risque de déchirures quand la toile claque au vent. Certains clients souhaitent pouvoir enrouler leur bâche intacte à la fin d’un chantier et la déployer sur le suivant. Nous voulions aussi une imprimante capable de fournir une bonne qualité inrayable pour différentes applications : autocollants, habillage de véhicules, textile, papier peint, etc. Le Latex offre aussi de nombreuses possibilités pour les applications d’intérieur. On n’imagine tout de même pas d’imprimer de l’Airtex pour les murs d’une chambre d’enfant avec des encres UV ? Nous avons aussi une gamme écologique avec du mesh sans PVC pour les bâches de chantier. »

La notoriété en croissance

Le nouveau film FC De Kampioenen sort en fin d’année. Le final a été filmé au Stayenveld, le stade du Club de Saint-Trond. Publi-FDM a fourni les imprimés qu’on pourra voir au cinéma, et notamment un calicot de 46 m x 3 m. Ce type de réalisation renforce la notoriété de l’entreprise sur les canaux des médias sociaux. Franky De Meyer, spécialiste du ecommerce Google et diplômé en marketing, connaît la chanson. Sur la page NL du site Web de ce spécialiste du grand format, on peut lire « Val op en wordt gezien », ou démarquez-vous pour être vu. Et Franky De Meyer, on le voit justement dans une publicité de KBC, où des chefs d’entreprise font la promotion du KBC-Business Pro, le compte professionnel de la banque.

Multiples autres initiatives

Franky De Meyer a encore d’autres fers au feu. Fotoville est une boutique en ligne de produits photo où tout un chacun, professionnel ou particulier, peut commander des tirages sur Dibond, Forex, aluminium, céramique, verre, plexi, etc. C’est l’une des activités connexes qui font converger les compétences des collaborateurs de Publi-FDM dans le domaine de l’impression numérique, du e-business et du développement de webshops.

Il y a aussi dashirt.be. On peut y trouver une ligne de tee-shirts, polos, pulls, pantalons, vestes et accessoires au design imprimé. Franky De Meyer a fait réaliser un spot publicitaire pour la promotion de la marque, qui est celle d’un fabricant branché de New York. Les impressions sont réalisées sur coton bio, cultivé sans moyens de lutte chimiques, comme des pesticides et des insecticides. On imprime bien sûr à Hautem-Saint-Liévin et l’on mise sur les réseaux sociaux pour diffuser la marque et la faire connaître. La distribution de tee-shirts gratuits à Tomorrowland au mois de juillet a été l’une des étapes du plan marketing.

Cap sur la décoration d’intérieur

Et ce n’est pas tout. Les chiffres de croissance des fabricants d’imprimantes et des instituts d’étude de marché dans le domaine de la décoration d’intérieur n’ont pas non plus échappé à Franky De Meyer. Des noms de domaine sont enregistrés et des mots-clés de recherche analysés. De quoi nourrir une approche judicieusement orientée sur le marché de la décoration, avec des actions visant les clients et groupes-cibles potentiels. « Avec l’imprimante HP Latex, nous avons sous notre toit la machine de production parfaite pour le marché de la déco. Le nombre de matériaux compatibles pour l’impression Latex est en augmentation régulière, et le logiciel HP WallArt permet une croissance avec des applications décoratives sur mesure. Qu’est-ce qui pourrait encore nous retenir d’être actifs aussi sur ce marché ? »

Alain Vermeire