Les BaumannWohlenberg Label Days

11 septembre 2017

Baumann Maschinenbau GmbH & Co. KG a eu la judicieuse idée de prendre (largement) les devants sur le Labelexpo de Bruxelles (du 25 au 28 septembre 2017) en organisant des journées portes ouvertes à Solms (Allemagne) sur le thème de la finition des étiquettes. Les « BaumannWohlenberg Label Days » ont ainsi pu accueillir quelque 300 visiteurs sur les trois jours de l’événement. Un signe que le secteur de l’étiquette à colle humide est bien vivant. (1)

  • 1. Les Label Days à Solms ont attiré la grande foule.

  • 2. Alimentation de la ligne Epsilon.

  • 3. L’Atlas-1110 de Blumer.

  • 4. Basic Line 80.

  • 5. La taqueuse BASA vendue par manroland Benelux.

  • 6. MBO K80.

  • 7. La plieuse HSB 9000 d’Hohner.

La journée était consacrée au rognage efficace des étiquettes et à la prédécoupe de blocs d’étiquettes brutes. Une presse à emporte-pièce Blumer rognait des étiquettes de forme libre, lors de cette sorte de minidrupa « spéciale façonnage », qui fut des plus animées. C’est qu’aux côtés de Baumann, différents partenaires constructeurs exposaient leurs machines de finition ou en proposaient des démonstrations. Avaient ainsi répondu présent : AVD pour le pelliculage, Blumer pour la découpe à la forme, Bograma pour la découpe rotative, Hohner pour l’encartage-piquage, Kern pour la mise sous pli, MBO pour le pliage et Wohlenberg pour le brochage avec sa Quick-binder. D’autres fournisseurs étaient également au rendez-vous.

Massicotage et découpe à la forme des étiquettes

En combinaison avec Blumer, BaumannWohlenberg montrait son système (2) Epsilon, caractérisé pour produire jusqu’à 20 millions d’étiquettes par équipe dans les entreprises amenées à transformer de grandes quantités d’étiquettes papier ou moulées (IML). L’Epsilon alimentait le massicot Wohlenberg-132 comme suit : au départ d’un élévateur de pile BSH 800 de nouveau format, les rames de feuilles étaient acheminées jusqu’à la station de pressage BPS en transitant par une nouvelle taqueuse BSB3L-professionnelle (80 x 114 cm). La BPS exerce une force de pression effective d’environ 50 tonnes sur un marbre de 80 x 114 cm. De quoi obtenir une pile massive, sans air entre les feuilles. Le Wohlenberg-132 fournissait des bandes séparées à la lame à (3) l’ATLAS-1110 de Blumer, qui les coupait en piles/blocs, chaque paquet étant passé à l’emporte-pièce, les étiquettes rognées ainsi obtenues étant ensuite banderolées. Parmi les nouveautés dans cette ligne de transformation, on relevait une première mondiale sur le Wohlenberg-132 : à savoir un système de correction semi-automatique de l’équerre inclinable/pivotante. Le principe est le suivant : des coins/repères triangulaires imprimés avec la feuille signalent immédiatement un écart sur les côtés massicotés des piles (du fait de la coupe à travers les triangles). Ce cas de figure est courant avec les papiers minces à cause de la présence de films d’air entre les feuilles.

Nouveautés en équipements

BaumannWohlenberg a lancé quelques petites nouveautés pour les retourneurs de piles, comme un nouveau dispositif de pinces, permettant de substituer des palettes systèmes aux palettes (perdues) en bois. À côté du Baumann BSW AUP totalement automatisé, il existe aussi à présent un retourneur de pile plus simple, qui est équipé de ce système de pinces. Il permet de remplacer sans effort des palettes à usage unique par des palettes systèmes pour les margeurs non stop des presses d’imprimerie. Pour les tourne-piles, un système d’ionisation est aussi disponible pour décharger des matériaux, comme des films plastiques, de leur électricité statique accumulée.

BaumannWohlenberg a également lancé à Solms sa série de massicots d’entrée de gamme « Basic Line ». Celle-ci vise des configurations de base, pour des services sur une ou deux équipes. Elle est disponible en 80 cm, 115 cm ou 137 cm de largeur de coupe. Le modèle (4) Basic Line 80, par exemple, avait déjà été introduit à la drupa 2016. La « Master Line » de BaumannWohlenberg reste destinée aux configurations de massicotage plus complexes, automatisées, pour les services sur trois pauses ou en continu. Par exemple, en couplage avec un poste de taquage et chargement automatiques BASA. Cette taqueuse a d’ailleurs valu à manroland Benelux d’être mise à l’honneur. Lors des Label Days, la vente par manroland de la centième taqueuse automatique BASA (5) à Royal Hoitsema Labels, imprimeur de Groningue aux Pays-Bas, n’est pas passée inaperçue.

Nouveautés logicielles

L’équipement périphérique de BaumannWohlenberg, comme le poste de taquage BASA, les systèmes de tampon à rayonnages BMR, etc., peut désormais se connecter à d’autres marques. Une avancée rendue possible grâce à une innovation logicielle importante du point de vue du pilotage des machines (JDF/JMF), avec une connectivité ouverte vers les systèmes d’information de gestion (MIS). L’ensemble des équipements périphériques est en outre intégré dans l’écran de commande du massicot. De quoi bénéficier d’une vue d’ensemble centralisée et d’une précision éclairée dans les commandes. Désormais, il est également possible de télécharger des données en provenance de n’importe quel serveur chez le client, en vue de générer des programmes de coupe automatiques. Toutes les machines peuvent à présent être techniquement connectées en ligne pour la réalisation des mises à jour et l’exécution de petites interventions à distance.

Avec ce qui a été montré aux BaumannWohlenberg Label Days, l’on peut pleinement considérer que toutes les innovations qui y furent lancées et présentées consacrent une montée en puissance de l’industrie de l’étiquette 4.0 ! Tous les systèmes BaumannWohlenberg sont livrés par manroland Benelux, à Wemmel.

Première pour la plieuse combinée MBO K80

Grâce à un format d’alimentation 2 cm plus large que la K70 présentée à la drupa, MBO avait une première à proposer aux visiteurs des Label Days à Solms, avec la (6) plieuse combinée K80. La participation de MBO aux BaumannWohlenberg Label Days concrétisait surtout le début d’une collaboration renouvelée entre les deux entreprises. À partir du 1er juillet 2017, Heinrich Baumann Grafisches Centrum & Co. KG est l’agent officiel de vente et de service pour les produits MBO en Allemagne centrale, orientale et méridionale. Pour la Belgique, cette mission est dévolue à Wifac, à Malines.

Encarteuses-piqueuses Hohner

(7) La Hohner HSB9000 était aussi en démonstration à Solms. Elle n’a peut-être pas de rôle à jouer dans une production d’étiquettes, toujours est-il qu’elle figure dans le portefeuille de produits de BaumannWohlenberg. La vente en Belgique s’opère via manroland Benelux, à Wemmel. Pour ce modèle, Hohner met en avant le concept de « calage sans outil » (HSB 9000, der Werkzeuglose). Le chiffre en référence désigne la capacité horaire maximale. Le format maximum est de 36,5 x 35 cm. Quatre têtes de piquage et des piqûres à boucles sont possibles en option. Le choix est également proposé entre des margeurs de cahiers vertical ou horizontal, idem pour les couvertures. Pas de dispositif de couteau central.

Jan Vroegop

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos