Cast & Cure : le nouvel effet holographique 3D de Scodix

23 novembre 2017

À l’occasion du lancement du nouvel effet Cast & Cure, Scodix a organisé le 10 octobre dernier une journée portes ouvertes à l’imprimerie Drukkerij VD, à Temse. La soixantaine de visiteurs européens a ainsi pu découvrir les applications possibles avec la presse d’ennoblissement Scodix Ultra Pro et la station de dorure numérique Scodix Foil.

Scodix Cast & Cure, le nouvel effet holographique 3D pour l’embellissement des produits imprimés, est disponible sur le marché depuis le mois d’octobre. Il s’agit d’une option de finition qui vient s’ajouter aux huit autres solutions d’ennoblissement numériques déjà existantes sur le système Scodix. Parmi les effets possibles, on retrouve la dorure, l’impression métallisée, le vernis repéré, le vernis 3D pour un effet en relief, le braille, l’effet holographique, etc. Pour lancer la nouvelle finition Cast & Cure, le fabricant israélien Scodix a organisé le 10 octobre dernier des portes ouvertes chez son client bêta belge Drukkerij VD. L’imprimerie flamande, située à Temse, a en effet récemment investi dans une Scodix Ultra Pro avec l’option de dorure numérique Scodix Foil pour remplacer son ancienne vernisseuse numérique MGI JETvarnish 3D. Le nouvel équipement permet à Drukkerij VD d’embellir toutes sortes d’imprimés tels que les boîtes d’emballage, les cartes de vœux, les couvertures de livre, ou encore des brochures.

Une soixantaine d’entreprises graphiques européennes ont ainsi pu voir pour la première fois une démonstration de l’application holographique Cast & Cure avec la Scodix Ultra Pro. Pour rappel, la Scodix Ultra Pro utilise une technologie à jet d’encre UV pour appliquer du vernis repéré jusqu’à 250 microns d’épaisseur. Avec la station Scodix Foil, il est de plus possible de poursuivre de façon numérique avec de la dorure ou de l’impression métallisée en un seul passage. Un film or, argent, métallisé, ou encore holographique est alors déposé sur l’imprimé. Pour le procédé Cast & Cure, une fine couche de polymère est dans un premier temps projetée sur certaines zones de l’imprimé. Cette couche est instantanément durcie sous l’action d’un rayonnement ultraviolet. Le support passe ensuite dans l’unité Scodix Foil où un motif microgaufré est appliqué sur le polymère. « Cela crée des effets holographiques éblouissants en réfractant la lumière », dit Amit Shvatz, Scodix Marketing VP.

Pour Scodix, ce procédé rend les effets holographiques plus accessibles aux marques et permet aux imprimeurs commerciaux de se différencier sur le marché. « Cette finition particulière suscite un véritable engouement auprès des propriétaires de marques et nous nous attendons à ce qu’elle devienne populaire dans le secteur des cartes de vœux et du packaging. Plus spécifiquement, nous pouvons voir des retombées dans l’authentification des produits puisque la contrefaçon devient de plus en plus un problème pour les marques », déclare Amit Shvatz.

En ce qui concerne l’utilisation des supports, la Scodix Ultra Pro peut ennoblir des papiers couchés et des feuilles pelliculées dans les grammages allant de 135 à 675 g/m2. Par ailleurs, Scodix a récemment renforcé sa gamme de supports recommandés avec de nouveaux papiers non couchés. En plus des papiers non couchés de Fedrigoni, qui étaient déjà homologués, la nouvelle gamme comprend des papiers non couchés des fabricants Arctic Paper, Arjowiggins, Gruppo Cordenons, Mohawk Paper, Favini et Neenah Paper. Selon Scodix, sa technologie fonctionne avec plus de 200 substrats différents, dont 36 films, en plus de la nouvelle gamme de papiers non couchés.

Le réseau de distribution de Scodix comprend une trentaine d’agents qui sont répartis partout dans le monde. En Belgique, Libertec a remplacé Heidelberg Benelux comme distributeur il y a un an. Depuis la Drupa 2016, on apprend du fabricant que la vente des systèmes Scodix Ultra Pro a explosé. Il existe actuellement 250 installations dans le monde, avec ou sans unité de dorure, dont deux en Belgique. Dele Printing (Roulers) a été la première imprimerie à s’équiper d’une Scodix Ultra Pro, mais contrairement à Drukkerij VD, sans unité de dorure.

Aurelia Ricciardi