EFI lance une nouvelle plateforme d’imprimantes hybrides

29 novembre 2018

La toute nouvelle plateforme jet d’encre hybride de 3,2 mètres de large a été lancée à la Fespa de Berlin en mai dernier. Le 9 octobre, au showroom européen d’EFI à Zaventem, un public d’invités nationaux et internationaux a pu faire connaissance avec la première-née de cette famille d’imprimantes.

Cette nouvelle série h pour moyens volumes est l’aboutissement de 18 mois de développement. Elle vient se joindre à une gamme plus étendue d’hybrides de 3,2 m, qui restent dans l’assortiment. La h3, première représentante de la série, bénéficie toutefois d’un design plus tendance par rapport aux modèles antérieurs.

Nouvelle génération d’imprimantes

Le série h est le fruit d’un redéveloppement approfondi : « Avec cette nouvelle hybride de 3,2 m de large, nous voulions d’emblée accomplir un grand pas en avant. L’objectif était de mettre au point une plateforme industrielle fiable et évolutive, associant productivité accrue, haute qualité et convivialité améliorée. Tradition EFI oblige, les imprimantes embarquent un dispositif de séchage par LED UV. Une technologie que nous connaissons bien, étant leader mondial dans le domaine. EFI peut revendiquer entre-temps 8 ans d’expérience avec trois générations de machines à séchage par LED, et plus de 1 100 systèmes GSLX LED installés.

Quatre teams de compétence, avec leurs angles d’attaque et leurs perspectives propres (construction, entretien, conduite, etc.), ont œuvré ensemble au développement de cette nouvelle série d’imprimantes. Le résultat est la série h Vutek, composée du modèle h3, à trois rangées de têtes à niveaux de gris Ricoh Gen 5 à 1 200 dpi pour gouttes de 7 picolitres, et la h5, à cinq rangées de têtes. La h3 est reconfigurable en h5. Elle annonce une productivité maximale de 288 m2/h, soit 74 panneaux de 1,2 x 2,4 m par heure, contre 362 m2/h, ou 109 panneaux/h, pour la h5. Elle imprime deux fois les CMJN ou les CMJN + Cc, Mc, Jc et Nc, plus le blanc. Elle peut imprimer jusqu’à 9 couches en un seul passage. La technologie UltraDrop d’Efi produit du texte net en corps 3, aussi bien en mode standard qu’en haute qualité.

Le première h3 est partie fin août chez Beflex, à Budapest (Hongrie). À la fin octobre, 16 imprimantes h3 avaient été installées, dont 5 en Europe. La h5 arrivera à la fin de l’année. Ces imprimantes peuvent être automatisées aux trois-quarts en option. L’automatisation complète sera introduite d’abord sur la h5, et ensuite sur la h3. La perspective de pouvoir évoluer vers la h5 plus rapide a été un argument important dans le choix des clients en faveur de la h3, selon EFI.

Imprimante quasi silencieuse au beau design

Premier constat lors de la démonstration : l’imprimante est étonnamment silencieuse. Ce qui est dû à la bande transporteuse de conception nouvelle, qui exige moins de puissance des 5 pompes aspirantes situées dessous, ainsi qu’au moteur linéaire de la navette de têtes. L’imprimante est également belle, avec un écran tactile intégrant une interface utilisateur de pointe, aussi bien à l’avant qu’à l’arrière de la machine. À l’intérieur du châssis, l’espace sous la partie impression est étonnamment vide. Il contient les automates programmables.

Les concepteurs de la machine ont accordé beaucoup d’attention à la précision, à la facilité d’utilisation et au confort d’entretien, avec l’alignement automatique de la table et de la navette d’impression, un système de contrôle optique à base de caméra pour l’alignement au niveau du sous-pixel, la balance des densités des têtes d’impression, un nouveau rouleau capteur physique pour la mesure de hauteur du support à imprimer, une mesure de hauteur supplémentaire à partir de la navette des têtes, la détection des crashs et des plis, des écrans tactiles côté entrée et côté sortie de la machine, un nouveau système d’encrage qui évite tout gaspillage d’encre, des têtes d’impression faciles et rapides à changer (moins d’une heure), des fonctions de diagnostic sur place et à distance. L’imprimante est proposée en combinaison avec le frontal numérique Efi Fiery proServer Premium.

Interface utilisateur intuitive

L’écran tactile dispose d’une interface utilisateur à la pointe, intégrant également des fonctions de balayage latéral (swipe). Un utilisateur peut avoir le besoin de manipuler des travaux sur l’écran à l’imprimante même, par exemple pour changer l’ordre de priorité dans la file d’attente. Ce qui peut se faire très simplement. Il est possible de constituer en un tournemain jusqu’à 5 files d’attente sur un même écran, pour ensuite y faire glisser les commandes qui vont ensemble et les grouper sur la base de la résolution, du choix du support, de la priorité, etc. Tout cela pour ne donner qu’un seul exemple des nombreuses fonctionnalités logicielles pratiques offertes au niveau de la machine.

Autres nouvelles imprimantes

Signalons pour être complet qu’Efi a très récemment mis sur le marché un certain nombre de nouvelles imprimantes :

Efi Pro 32r : imprimante LED rouleau-rouleau de 3,2 mètres de large, 4 couleurs + blanc en option, jusqu’à 207 m2/heure.

EFI Vutek 340i, imprimante à sublimation monopasse de 3,4 m de large avec fixage/sublimation en ligne, résolution jusqu’à 2 400 dpi, productivité jusqu’à 250 m2/h. Le premier client est Cover Up, à Dublin. L’entreprise cherchait une machine pour augmenter sa capacité en soft sign.

Alain Vermeire