Les grandes tendances de la décoration d’intérieur

29 novembre 2018

La décoration d’intérieur a été l’un des thèmes des séminaires organisés pour la première fois au salon de la communication visuelle Sign2Com à Kortrijk Xpo. Terry Raghunath, Responsable chez HP du développement commercial de la décoration intérieure imprimée, dresse les principales tendances et les opportunités de marché.

  • Terry Raghunath, Responsable chez HP du développement commercial de la décoration intérieure imprimée.

  • Le top 3 des critères les plus décisifs pour un design d’intérieur sur mesure.

  • Un intérieur de McDonald’s.

  • Reproduction sur papier peint des motifs du Château Marly dans un hôtel de luxe en Afrique du Sud.

  • Les nouveaux intérieurs de Houzz.

  • Nouveau concept de supermarché Delhaize à Nivelles.

De nombreuses voix s’élèvent pour signaler l’importante croissance de la demande pour des intérieurs sur mesure. Il en va des intérieurs d’habitation aux intérieurs d’espaces commerciaux et d’environnements de vente au détail. Pour répondre à la demande croissante de design sur mesure, l’impression numérique a un rôle important à jouer. À l’industrie du print & sign de prendre le train en marche et de saisir les opportunités qu’offre le secteur de la décoration d’intérieur en impression numérique.

Pour Terry Raghunath c’est un fait, le monde de l’impression numérique et les acteurs du design n’ont pas encore créé de lien entre eux. Or, les imprimeurs numériques ont des services à offrir au secteur de la décoration d’intérieur. Mais il ne faut pas non plus confondre signalétique et décoration imprimée. Dans le premier cas, on produit vite, installe rapidement et l’impression doit être bon marché. Tandis que dans le monde de la décoration, on cherchera des designs décoratifs plus artistiques et qui sortent de l’ordinaire. L’apparence esthétique du design, les images sur mesure et l’originalité du design sont les trois critères clés les plus décisifs dans le monde du design d’intérieur.

En parlant d’intérieur sur mesure, la décoration est vue comme un moyen de créer des ambiances afin d’offrir une expérience mémorable aux consommateurs à travers l’espace. L’expérience vécue par le consommateur est alors pour la marque un moyen de se démarquer. L’idée de l’expérience est inspirée du concept de l’économie de l’expérience popularisé par Pine et Gilmore. En marketing, ce concept veut que les entreprises orchestrent des événements mémorables pour leurs clients et que la mémoire elle-même devienne le produit. La production d’expérience repose sur quatre dimensions : le divertissement (plaisir), l’éducation (apprendre comment bien consommer), l’esthétique (apprécier l’environnement visuel) et l’évasion (sortir du quotidien).

De nombreux hôtels, restaurants, commerces et même des environnements de travail modernes appliquent ce concept à la décoration d’intérieur. « Si vous êtes dans un environnement stimulant et confortable, la nourriture semblera meilleure », disait Don Thompson en 2014, Président de McDonald’s. Les Mc-Donald’s d’aujourd’hui ont bien changé depuis leurs débuts et adoptent à présent un design bien plus esthétique et convivial. Les nouveaux décors ont en effet été étudiés pour créer des ambiances chaleureuses et modernes. Les couleurs rouge et jaune caractéristiques de la marque ont laissé place à des tons plus chauds. Exit aussi le tout plastique, les matériaux utilisés sont plus nobles (bois, cuir, etc.) et il y a du WiFi. Tout cela contribue à inciter le client à rester et prendre le temps, et non plus à consommer rapidement. Le mobilier a aussi changé, créant des zones plus personnalisées avec de grandes tables familiales ou des corners cosy pour manger en tête à tête. McDonald’s a ainsi fait appel à des cabinets d’architecture spécialisés pour créer de nouveaux décors et différentes ambiances. En plus du design, le choix des matériaux a aussi été pensé pour améliorer l’acoustique. Un moyen pour le géant américain du fast-food de redorer son image afin de faire face à la concurrence accrue des autres chaînes de restauration rapide.

Autre exemple, l’hôtel de luxe Marly, situé en Afrique du Sud, s’inspire du Château de Marly, construit au 17e siècle en France. La marque de papier peint Robin Sprong a pour ce projet reproduit des panneaux en trompe-l’œil similaires à ceux des motifs du château. Les murs des couloirs ont alors été recouverts de papiers peints imprimés avec la technologie Latex.

Les environnements de travail derniers cris revoient eux aussi l’aménagement spatial pour créer des espaces plus conviviaux et confortables, permettant à la fois de travailler et de se relaxer. À Londres, Houzz, une plateforme en ligne dédiée à l’architecture, la décoration intérieure et la rénovation, a transformé ses locaux en 2016 pour offrir à son personnel un environnement de travail familial. En collaboration avec une entreprise de décoration d’intérieur, Houzz a créé des espaces qui encouragent les membres de l’équipe à se parler et à apprendre des uns des autres. Un plan d’étage a été complètement ouvert et les salles de réunion créées avec des parois en verre. L’objectif était de créer un environnement comme à la maison que l’équipe, composée de nombreuses nationalités européennes, puisse apprécier. Les salles de réunion et les zones de repos représentent ainsi différentes pièces de la maison et s’inspirent de différents pays européens. Par exemple, un jardin britannique, un salon suédois du milieu du siècle, une salle de boxe britannique, un loft parisien, etc. ont été agencés. Différents types de matériaux ont été nécessaires pour ce projet de décoration comme les papiers peints, cadres imprimés, etc.

La concurrence du commerce en ligne pousse aussi les enseignes de magasins physiques à se réinventer. En Belgique, on a ainsi vu récemment Carrefour et Delhaize lancer de nouveaux concepts de supermarchés. Les aménagements sont complètement repensés pour surfer sur la vague du bio et du marché local.

Importance des médias

Tous ces concepts d’aménagement tendance ne sont rien sans les matériaux et la technologie d’impression numérique. Du sol au mur, les possibilités sont multiples : papier peint, vinyle adhésif, cuir synthétique, textile et films rétroéclairés, vinyle adhésif pour sol, tissu acoustique, etc. Autant de matériaux qui peuvent être imprimés pour enjoliver les espaces et créer des ambiances en fonction des objectifs de la marque. « Les médias sont à la base du produit et du service. Ils apportent une touche visuelle importante et contribuent à la sensation de bien-être des consommateurs », dit Terry Raghunath. Enfin, l’orateur ne manquera pas de faire le lien avec la technologie d’impression HP Latex. Utilisant des encres à base d’eau, les systèmes d’impression HP Latex sont présentés comme une solution pour la décoration intérieure grâce à ses propriétés environnementales (sans odeur, sans solvant et pas de composés organiques volatils).

Aurelia Ricciardi