Collaboration entre Squid, PantoonBenes et BuroCad à la Biennale Interieur de Courtrai

29 novembre 2018

Le fabricant Squid, le distributeur Pantoon Benes et l’imprimeur de production Burocad ont participé à la Biennale Interieur à Courtrai, y montrant notamment des applications plus commerciales de l’habillage de fenêtre Squid. Squid est un textile transparent autoadhésif 100 % belge dédié à l’habillage des vitrages. Il ne masque pas la vue vers l’extérieur mais protège l’intérieur des regards indiscrets en journée. Johan Bonner – General Manager de Squid : « Nous avons décoré le restaurant avec Squid pour montrer que l’élégance raffinée du matériau peut contribuer à présenter un espace commercial sous son meilleur jour dans un format imprimé également. Sans oublier ses propriétés antibactériennes, qui en font un must dans l’hôtellerie. »

Beltex se positionne pour les marchés belge et français

Beltex, fournisseur belge de supports imprimables pour le secteur du grand format, fête ses dix années d’existence avec une nouvelle collection textile. L’entreprise investit dans une extension de sa gamme de supports pour sublimation afin de répondre à la demande croissante de matériaux innovants.

Beltex est depuis dix ans déjà le distributeur des textiles techniques enduits Endutex. La nouvelle collection Soyang vient désormais compléter le portefeuille actuel.

Beltex gère l’ensemble de son stock en Belgique. La société a récemment désigné un nouveau partenaire pour le transport et la logistique, qui dispose d’une implantation à Eupen. « Qu’ils soient en Belgique ou en France, nos clients réfléchissent, créent et agissent rapidement. Nous ne voulons pas leur faire perdre de temps. Aussi investissons-nous dans une gestion de stocks belge dans la région des Trois frontières pour pouvoir les servir encore mieux et dans les meilleurs délais. »

Collaboration entre JCDecaux et Proximus pour une meilleure compréhension des flux de visiteurs dans les centres commerciaux

JCDecaux travaille avec Proximus à mieux cerner le public des centres commerciaux, afin d’optimiser l’exploitation de ses panneaux publicitaires numériques.

L’annonce a été faite le 8 novembre, lors de l’événement Think Things 2018 (consacré aux possibilités de l’Internet des Objets) de Proximus, à l’Auditorium 500 de Brussels Expo.

JCDecaux exploite plus de 160 panneaux publicitaires numériques installés dans 30 centres commerciaux de Belgique. L’entreprise souhaitait approfondir sa compréhension des flux de visiteurs dans les centres commerciaux, afin de pouvoir mieux définir ses tarifs d’affichage et rendre possible une meilleure planification des messages publicitaires sur ses panneaux. Dans la solution proposée, des signaux wifi sont utilisés pour le comptage des visiteurs, lesquels sont à leur tour combinés avec les données sociodémographiques anonymes de Proximus. Tout le monde n’étant pas client chez Proximus, ces données sont extrapolées.

D’après Veerle Colin (photo), Marketing Director de JCDecaux, la solution sera opérationnelle à partir du printemps 2019.

Ricoh s’étend dans l’impression industrielle à travers le rachat de LAC Corporation

Ricoh a étendu ses possibilités dans le domaine de l’impression industrielle en rachetant LAC Corporation. LAC dispose d’une technologie jet d’encre unique permettant d’imprimer directement sur des surfaces en trois dimensions, comme les flancs des voitures ou des camions, les fuselages des avions, les pneumatiques ou les bouteilles en verre.

LAC a mis au point une technologie unique capable de projeter de l’encre à haute viscosité jusqu’à une distance de 100 mm, ce qui offre la possibilité d’imprimer directement sur des objets tridimensionnels.

LAC Corporation a son siège à Tokyo. Elle a entamé ses activités en 1983 dans le développement de matériel électronique et informatique. Très vite toutefois, l’accent a été mis sur le développement de systèmes d’impression numérique pour des marchés de niche. LAC prend comme exemple son Vehicle Art Robo, permettant d’imprimer directement en polychromie sur le châssis du tracteur d’un semiremorque ou sur un autobus : « À des coûts sensiblement inférieurs à ceux d’autres méthodes, comme par exemple, le film d’habillage. »

Dépôt de bilan pour GSI Printing

GSI Printing, imprimeur grand format et numérique de Kontich, a déposé le bilan le 16 octobre.

GSI Printing appartient pour partie à Koramic Visual Communication, actionnaire majoritaire à 57 % depuis 2018 (la société française IOC en possède 43 %) et société de l’entrepreneur belge bien connu Christian Dumolin. L’entreprise en difficulté New Roels Display (NRD Display), reprise en octobre 2016 par IOC, ex-maison mère de GSI Printing, et transférée à l’époque dans les bâtiments de GSI Printing à Kontich, est en dissolution volontaire depuis le 5 décembre 2017. Koramic Visual Communication compte en son sein d’autres imprimeries grand format et numériques, dont Hecht Printing Solutions à Braine-l’Alleud (Hecht avait elle-même racheté Zebra Graphics le 17 juin 2013), Creaset, également à Braine-l’Alleud, et le fabricant de textiles de communication Wollux, à Mouscron. Le siège principal de Koramic Visual Communication est domicilié à la même adresse mouscronnoise que Wollux.

GSI Printing était née en son temps de la fusion de l’imprimerie numérique Grafic Screen et des activités offset grand format de l’ancienne société Print & Display.

Papyrus Viscom vend la première imprimante à plat Mutoh d’Europe à un client néerlandais

Fin septembre au salon Sign2Com de Courtrai, Papyrus Viscom a vendu la toute récente imprimante à plat Mutoh Performance-Jet PJ-2508UF à la société TM Print & Sign, de Borculo, aux Pays-Bas. Une première pour l’Europe.

TM Print & Sign est active dans le lettrage sur véhicules, les panneaux d’affichage, les drapeaux et les textiles imprimés, outre de multiples autres expressions publicitaires. L’entreprise est le numéro un aux Pays-Bas et en Belgique sur le marché des housses de sousaphone (des housses imprimées pour les pavillons de cet instrument de musique de la famille des cuivres). La production est intégralement gérée en interne.

La PerformanceJet 2508UF est la première vraie imprimante à plat du constructeur japonais Mutoh. Cette machine LED UV d’un format de 2 540 x 1 250 mm peut être configurée en 2 x CMJN ou CMJN plus le blanc et le vernis, et elle dispose de têtes d’impression à niveaux de gris. La PJ-2508UF est capable d’imprimer sur des supports de 100 mm d’épaisseur maximum et pesant jusqu’à 50 kg/m2.

À côté de la PJ-2508UF, l’entreprise a également investi dans une nouvelle imprimante LED UV rouleau-rouleau Mutoh ValueJet 1638UR 64”/162 cm, ainsi que dans une nouvelle ValueJet 2638X rouleau-rouleau à solvant de 102”/260 cm.

Sur la photo, de gauche à droite : Dirk Pollet, Sales Representative Mutoh Europe - Kenji Yasuhara, Managing Director Mutoh Europe - Keir Te Morsche, propriétaire de TM Print & Sign - Eric Kleene, Sales Representative Papyrus Viscom - David Goris, Business Unit Manager Papyrus Viscom.

Nouvelle récompense pour LEDskin, de beMatrix

La société belge beMatrix a mis au point une solution qui intègre une dalle LED dans un système de cadres modulaires existant. Récemment récompensée d’un If Design Award 2018 avec LEDskin, beMatrix a également décroché le European Business Award (catégorie : jusqu’à 25 millions d’euros de chiffre d’affaires) lors de la grande finale européenne à Varsovie, en Pologne. LEDskin avait déjà été récompensé du prestigieux prix Red Dot : Product Design 2017.

Summa reprend CadCam Technology

Summa, fabricant belge de systèmes de découpe pour l’industrie du print & sign, rachète la société britannique CadCam Technology, spécialiste des technologies laser pour le secteur du textile. Summa, à Gistel, acquiert à la fois CadCam Technology Ltd (CCT) et sa filiale GS UK Ltd. Installée à Nottingham, CCT développe et fabrique des systèmes de découpe et de gravure au laser. Elle a comme marchés importants ceux du soft sign (communication visuelle sur supports textile), de l’habillement et de l’ennoblissement de vêtements.

GS est un distributeur qui fait office de centre d’essais pour CCT et fournit des machines, des logiciels et des produits à l’industrie du textile.

À travers cette acquisition, Summa enrichit sa plate-forme technologique d’une ligne de produits laser pour le secteur de la signalétique, et plus spécifiquement pour l’industrie du textile.

Prolongation de la campagne Roland Heroes

Les Roland Hero Awards mettent à l’honneur les individus et les idées qui contribuent à rendre la communauté Roland aussi vivante, enrichissante et passionnante que ce qu’elle est aujourd’hui. Cette campagne lancée en avril entend rendre hommage à l’esprit d’entreprendre, à la créativité et à la passion qui sont le moteur des innovations de Roland. Les clients de l’ensemble de la région EMEA y font part de leurs histoires. En échange de quoi ils font l’objet d’une mention au tableau d’honneur en ligne des Roland Heroes. Ce faisant, ils tentent aussi leur chance d’être élu vainqueur de la campagne. Un voyage inoubliable récompensera le ou la lauréate.

Les clients Roland intéressés à participer eux aussi peuvent se rendre sur le site www.rolandhero.com et introduire leur histoire de héros d’ici le 31 décembre 2018, date limite de dépôt des candidatures. Les conditions sont accessibles sur le site Web.

Febelgra va mettre sur pied une association sectorielle pour les entreprises du print & sign

Febelgra souhaite développer une association représentative du secteur du print & sign en Belgique sous la houlette de la fédération internationale Fespa. Le coup d’envoi en a été donné au récent salon Sign2Com.

Sur la photo : Ann Kestens et Bart Roosen, de Febelgra. Informations complémentaires : bart.roosen@febelgra.be.

Programme de séminaires du Sign2Com

Le Sign2Com proposait pour la première fois un programme étendu de séminaires. Une revue de différents exposés vous est proposée dans des articles séparés ou dans le compte rendu du salon à partir de la page 5. M&C non plus n’a pas manqué à l’appel à Courtrai.